Comment le lombricompostage a amélioré notre vie en appartement

Il serait aujourd’hui impensable de revenir en arrière. Depuis que nous utilisons notre meuble lombricomposteur, nous ne jetons plus nos biodéchets à la poubelle et nous pouvons en effet dire que le compostage a changé notre vie. 

Nous avons constaté des changements et surtout des avantages remarquables depuis que nous avons remis nos déchets alimentaires dans la boucle vertueuse qu’est le lombricompostage. En quelque sorte, cela consiste à redonner à la nature ce qu’elle nous a donné.

En plus de cela, le lombricompostage est un geste simple et très enrichissant. Nous sommes persuadés qu’il peut changer votre vie ! Voici comment il a changé la nôtre :

1 : Beaucoup moins de déchets dans la poubelle noire

Les biodéchets représentent 30% de nos poubelles. Lorsqu’on commence le lombricompostage, on se rend compte rapidement de l’importance de ces déchets dans notre quotidien. Epluchures de fruits et de légumes, marc de café, thé, coquilles d’œufs… 

Aujourd’hui, tous ces déchets organiques trouvent leur place dans notre meuble composteur, un soulagement pour notre poubelle noire. Cela signifie moins de sacs poubelles utilisés et moins de déplacements pour aller à la poubelle en bas de l’immeuble. Mais surtout, mettre les biodéchets dans notre meuble lombricomposteur est un geste que nous apprécions et qui nous donne un sentiment de bien être. Nous savons que ces déchets vont dans quelque temps se transformer en engrais pour nos plantes.

2 : La poubelle noire ne sent plus mauvais

Jeter tous les déchets dans la poubelle noire peut provoquer de mauvaises odeurs. En effet, les déchets organiques se dégradent ainsi dans un milieu qui n’est pas adapté. Et c’est peut-être une des raisons qui fait que beaucoup de personnes ont cette crainte avant de commencer le lombricompostage. “Est- ce que ça sent mauvais ?” 

Figurez-vous que non ! La méthode du lombricompostage, bien appliquée, permet de ne pas avoir d’odeurs. Et la méthode est simple : pour une poignée de biodéchets, mettre une poignée de matières riches en carbone que l’on trouve partout autour de nous : carton, papier kraft, boîte d’œufs… C’est l’équilibre entre les deux qui permet de ne pas dégager d’odeurs. C’est ce qui en fait la méthode la plus adaptée en intérieur. 

Depuis que notre meuble lombricomposteur est en place, nous n’avons jamais eu de mauvaises odeurs dans notre appartement. En revanche, nous avons supprimé la mauvaise odeur de notre poubelle noire.

3 : Nous réduisons nos biodéchets

Se mettre au lombricompostage nous permet de prendre conscience de nos actions en profondeur. Lorsque l’on commence à composter, la quantité de biodéchets peut-être alarmante. Il est ainsi plus facile de savoir d’où proviennent ces déchets et de changer certaines habitudes.

Ainsi découlent d’autres actions comme ne plus gaspiller et manger certains fruits et légumes dans leur totalité avec la peau (très riche en vitamine comme le concombre, la carotte, la pomme de terre…) ou bien trouver de nouvelles recettes pour réutiliser certaines parties auxquelles on ne portait pas forcément attention : fanes de radis et de carotte ou la partie verte des poireaux. Cela permet de changer nos habitudes en profondeur et pour le bien de notre santé.

GH010973_1589025202051

4 : Nous achetons de façon plus écoresponsable

En recyclant nos biodéchets, nous avons pris davantage conscience de nos autres déchets, principalement le plastique. Le lombricompostage nous incite à acheter de façon plus responsable.

Aujourd’hui, nous achetons des produits sans emballage si possible, nous consommons des produits de saisons que nous achetons à des producteurs locaux, nous allons faire nos courses avec nos propres sacs en tissu que l’on réutilise…

Nous réalisons qu’il est possible de réduire nos déchets en général et cela se fait bien souvent dès l’achat.

5 : Nos plantes se portent à merveille, et celles de notre entourage aussi

Il faut admettre que nous aimons prendre soin de nos plantes et que nous essayons toujours de faire le nécessaire pour qu’elles se portent bien. Mais il semblerait que tout le monde n’ait pas forcément “la main verte” ou bien le temps de s’en occuper. 

Après plusieurs récoltes d’engrais, nous avons pu en partager avec notre entourage. Et la magie opère à chaque fois ! C’est un regain d’énergie immédiat qui protège et développe la croissance des plantes et qui donne même parfois une deuxième vie à certaines d’entre elles. Nous avons pu voir ces effets à plusieurs reprises autour de nous mais aussi sur nos plantes qui retrouvent une nouvelle jeunesse.

6 : Nous avons amélioré notre impact environnemental

Aujourd’hui, nous nous rappelons de toutes ces années pendant lesquelles nous avons habité en ville et à tous ces biodéchets qui auraient pu être réduits ou revalorisés. Bien que nous ayons toujours essayé d’être conscients de nos actions pour l’environnement, la vérité est que nous ne l’étions pas au degré que nous l’aurions voulu.

Mais nous nous améliorons tous les jours, et le lombricompostage a été la clé pour avoir un impact environnemental positif supplémentaire. Notre empreinte carbone, due aux transports et à l’incinération de nos déchets est désormais réduite. Nous créons à l’inverse de l’engrais qui aide les plantes à améliorer notre environnement.

Une chose est sûre, nous avons compris que chacune de nos actions contribue au changement et que chaque changement compte. Le lombricompostage est une façon simple de vivre une vie en ville plus durable, d’agir à sa propre échelle et avoir un impact collectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *