Le meuble lombricomposteur

Le concept

Un meuble en bois qui réinvente le lombricompostage

Donnez une deuxième vie à vos déchets organiques !

Dans le bac de lombricompost on ajoute des biodéchets découpés en petits morceaux ainsi que du carton ou de papier pour profiter d’un écosystème inodore et rapide.

Les vers spécialisés du type Eisenia foetida ou Eisenia andrei les transformeront ensuite…

…en engrais 100% naturel et très riche en micronutriments dont les plantes ont besoin.

La transformation en compost à l'intérieur du bac compost

On commence à mettre des déchets coupés en petits morceaux (50% biodéchets et 50% papier/carton) dans un côté du lombricomposteur.

Pendant que l’on ajoute des déchets, les vers transforment les déchets déjà présents pour en faire du compost.

Une fois un côté rempli, on commence à mettre les déchets dans l’autre côté. Les vers terminent de transformer les déchets du premier côté et migrent ensuite vers ces nouveaux déchets par une paroi perforée.

Quand le deuxième côté est également rempli, le lombricompost mature est prêt pour être récolté.

On récolte le DIY compost et le cycle recommence.

Menu des vers

Ce que vous pouvez mettre dans votre lombricomposteur :

On coupe les biodéchets et le carton/papier toujours en petits morceaux pour accélérer la transformation. Le plus petit que l’on coupe les déchets, le  plus vite ils se transforment.

Ce que vous ne pouvez pas mettre dans votre lombricomposteur :

Pendant des périodes d'absence

Vous pouvez partir tranquillement en vacances. Les vers sont capables de survivre grâce à la nourriture déjà présente dans le lombricomposteur jusqu’à plus de 4 semaines.

Un guide vous sera fourni pour vous accompagner lors des différentes étapes du lombricompostage avec lombrico.

Utilisation de l'engrais

Le lombricompost et le lombrithé sont obtenus grâce à lombrico et sont sources de nombreux bienfaits pour les sols. Ils augmentent leurs capacités à conserver l’humidité et à retenir les éléments nutritifs, en améliorant leur structure et en assurant une activité microbienne élevée.

Ils protègent également tous les végétaux (plantes d’intérieur et d’extérieur, les légumes et fruits) des maladies et accroissent leur rendement. Le lombricompost est même plus efficace que le compost et peut être appliqué en plus grande
quantité que le compost, puisque ses éléments nutritifs sont relâchés à un rythme qui convient aux végétaux en croissance.

Utilisation du lombrithé :

On dilue le lombrithé avec de l’eau (1 dose de lombrithé pour 9 doses d’eau).

Pour faire pousser ses plantes, on utilise le mélange pour arroser le terreau une à deux fois par mois.

Pour une couche de protection contre des nuisibles, on pulvérise les feuilles des plantes grâce à un vaporisateur.

Utilisation du lombricompost :

Pour planter une nouvelle pousse, on mélange le lombricompost avec de la terre (50% lombricompost et 50% terre) et on remplit le pot avec ce mélange.

Pour une plante déjà empotée, on étale une fine couche de lombricompost sur la terre de la plante que l’on garde humide.

Votre impact

En recyclant vos biodéchets avec lombrico :

  • Vous réduisez de 30% le poids de votre poubelle et ainsi les biodéchets qui finissent incinérés ou enfouis.
  • Vous participez à la protection de la planète en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
  • Vous créez votre engrais 100% naturel et gratuit pour un environnement plus sain.